Les Baies de Sichuan

mars 22, 2015 Par : isadelices06 - Pas de commentaire

Jardin-des-gourmands.com… à la découverte des épices : les baies de Sichuan.  

Aussi appelées poivre du Sichuan, parfois poivre chinois, cette épice asiatique est tirée de la coque du fruit de diverses espèces d’arbustes de la famille des raturées (agrumes).

baies de sichuan

Malgré son nom, cette épice ne fait pas partie de la famille des poivres, mais de celle des agrumes. Elle est communément utilisée dans la cuisine sichuanaise, tibétaine, japonaise ainsi que dans certains plats de la cuisine française (notamment avec la viande de bœuf).

Les baies de Sichuan entre dans la composition du mélange « 5 épices ».

Une fois séchées, les baies sont débarrassées de leurs graines noires dures et amères.

Selon les recettes, on l’écrase un peu avant de l’ajouter à la nourriture en général au dernier moment.

baies de sichuan 3

 

LES BAIES de SICHUAN EN CUISINE

 

Le parfum du Sichuan est subtil et très riche. Légèrement citronné et boisé, il possède une légère propriété anesthésiante qui procure une légère sensation de picotement sur la langue et engourdit légèrement le palais.

Comme pas mal d’épices, il est judicieux de le faire griller 2 ou 3 minutes dans une poêle à sec afin de libérer toutes les saveurs des baies.

Il agrémentera à merveille les ragoûts de porc, toutes sortes de viandes (blanches, agneau, bœuf…), les pâtes, le riz, etc.

Le mariage du magret de canard et des baies chinoises est un pur délice.

Il est certes piquant mais peut être employé avec parcimonie, pour parfumer les salades.

Vous pourrez aromatiser les produits de la mer avec le Sichuan, particulièrement les poissons, l’association est délicieuse !

Son usage s’étend même aux desserts où il fera merveille, particulièrement avec le chocolat, mais aussi les fruits, utilisez-le donc dans vos gâteaux, tartes ou salades de fruits.

 

A découvrir : Voici un lien vers le Poivre de Sichuan de L’ILE AUX EPICES

Sources Wikipedia et L’ILE AUX EPICES

baies de sichuan 2

source Wikipedia et L’ILE AUX EPICES